President

 

Prof. Dr. Zühtü ARSLAN


 

Mr. Zühtü Arslan a été diplômé, en 1987, de la Faculté des sciences politiques de l’Université d’Ankara. Il a obtenu son master en « Droits de l’Homme et Libertés Civiles » et son doctorat en droit constitutionnel à la Faculté de droit de l’Université de Leicester (Royaume-Uni). Il a obtenu le titre de professeur agrégé en 2002 et de professeur de droit constitutionnel en 2007.

Il a suivi un programme de stage d’avocat à la Cour européenne des droits de l'homme en 2001. En outre, il a été membre de la plénière de l'Institution des annonces de presse. En 2009, il a été nommé président de l’Académie de police de Turquie, où il a enseigné le « droit constitutionnel », les « droits de l’homme » et les « théories de l’État » au niveau universitaire et post-universitaire. Il a également enseigné le « droit public turc » à l’Université de Bilkent et le « droit et la politique » à l’Université de Başkent, à Ankara.

Le professeur Arslan a publié trois ouvrages en turc : Anayasa Teorisi (La théorie constitutionnelle, 2005), Avrupa İnsan Hakları Sözleşmesinde Din Özgürlüğü (La liberté de culte sous la Convention européenne des droits de l’homme, 2005), et Türk Parlamento Tarihi, 1957-1960 (L’histoire du parlement turc entre 1957 et 1960, 3 vol., 2013). Il a également édité un ouvrage intitulé ABD Yüksek Mahkemesi Kararlarında İfade Özgürlüğü (La liberté d'expression dans les arrêts de la Cour suprême des États-Unis, 2003).

Il est le co-auteur du livre Constitutional Law in Turkey (Le droit constitutionnel en Turquie, Wolters Kluwer, 2016). Il a également publié de nombreux articles dans des revues de droit national et international sur le droit constitutionnel, les droits de l’homme, le lien entre la liberté et la sécurité et le droit des partis politiques.

Le professeur Arslan a été nommé juge de la Cour constitutionnelle par le Président de la République de Turquie le 17 avril 2012 parmi trois candidats proposés par le Conseil de l'enseignement supérieur de Turquie.

Il a été élu Président de la Cour constitutionnelle par la Plénière de la Cour le 10 février 2015 et réélu le 25 janvier 2019.

Il est marié et père de quatre enfants.